Votre entreprise connaît des problèmes de trésorerie. Votre banquier a « coupé les robinets ». L'interdit bancaire n'est pas loin ou déjà déclaré. Votre entreprise est en redressement judiciaire. Vous avez absolument besoin d'ouvrir un compte, ailleurs que dans votre banque historique pour laisser une chance de survie à votre entreprise.

Dans ces situations, attention « au miroir aux alouettes » !

LJDN a testé pour vous les services de la société Orient Management Services Ltd (Chypre) qui propose d'ouvrir un compte bancaire professionnel à l'étranger, même si l'entreprise est interdit bancaire. La société opère par internet sous plusieurs sites dont : compte-interdit-bancaire.net et www.solutionbancaire.fr.

Au mois de juillet 2016, nous contactons compte-interdit-bancaire.net. Les gens qui vous répondent sont bien évidemment très sympathiques. La demande de LJDN est d'obtenir l'ouverture d'un compte bancaire professionnel au Luxembourg ou en Suisse avec les services bancaires classiques :

  • carte bancaire internationale
  • gestion du compte par internet
  • virements SEPA
  • prélèvements SEPA
L'opérateur répond pas de problème. Vous nous faites un règlement de 329 euros par carte ou virement et nous nous occupons de votre dossier. LJDN fait un paiement par carte. Le site envoi par courriel un reçu et la marche à suivre.
Aucun bon de commande récapitulatif n'est envoyé, mais seulement un reçu qui précise le paiement des 329 €.
Première alerte...

L'ouverture du compte s'effectue en 5 étapes.

Etape 1 : la constitution du dossier

  • envoyer les documents relatifs à l'entreprise (pièce d'identité, justificatif de domicile, Kbis, statuts, photocopie de la carte bancaire)
  • signer les conditions générales de ventes
Etape 2 : le passage en commission bancaire

Des « experts » de chez eux se réunissent pour étudier le dossier (un juriste, un banquier, un directeur).

Etape 3 : la présentation du dossier à des banques internationales de leur réseau

Etape 4 : le choix de la banque

Un opérateur vous présente les banques qui ont accepté votre dossier et vous choisissez celle que vous préférez.

Etape 5 : Ouverture du compte, envoi du RIB et des codes d'accès

LJDN envoie donc tous les documents par courriel à Madame Laura P. du « service conformité ».
Une fois l'étape 4 arrivée, un opérateur Monsieur B. propose à LJDN trois banques :
  • la banque Ceska Sporitelna (République Tchèque) avec pour condition un dépôt minimum de 7 KE à transférer avant l'ouverture du compte à compte-interdit-bancaire.net
  • la SATABANK (Malte) avec pour condition l'avance de trois années de cotisation de carte bancaire soit 597 €
  • la BIL (Luxembourg) avec pour condition l'avance de trois années de cotisation de carte bancaire soit 657 €
Bien sûr, vous n'avez aucune offre écrite des banques.
Tout se fait par oral.
Deuxième alerte...

LJDN choisit la BIL, seule banque qui répond à son cahier des charges. Elle demande à Monsieur B. de lui fournir le RIB de la BIL, afin de lui verser directement l'avance de frais. Monsieur B. répond que ce n'est pas possible.
Troisième alerte...

Donc, LJDN paie par carte bancaire les 657 € à compte-interdit-bancaire.net. Deux semaines plus tard, Madame Laura P. contacte LJDN pour lui fournir le RIB et les codes d'accès au compte.

Et là surprise !!!
Le compte est ouvert sur la plate-forme en ligne de carte prépayée www.leupay.eu*. Cette plate-forme appartient à la SATABANK à Malte*. L'ouverture d'un compte est accessible aux particuliers et aux professionnels. Elle est gratuite. La cotisation annuelle de carte bancaire est également gratuite. Là, ça sent vraiment l'arnaque à plein nez.

LJDN contacte le service support de Leupay*. Ce dernier explique que Leupay* n'a perçu aucune commission de carte bancaire et qu'ils n'ont aucune relation avec la société Orient Management Services Ltd. De plus, il n'est pas possible de faire des prélèvements SEPA avec le compte.

LJDN demande à compte-interdit-bancaire.net de fermer le compte chez Leupay* et de l'ouvrir à la BIL, comme convenu. Aucune réponse.

LJDN demande une facture pour les honoraires versés. Aucune réponse également.

En parallèle à LJDN, un chef d'entreprise a effectué la même démarche auprès de compte-interdit-bancaire.net pour l'ouverture d'un compte bancaire personnel. Il a choisi aussi la BIL et il se retrouve avec un compte ouvert chez Leupay*.

En conclusion, fuyez compte-interdit-bancaire.net et www.solutionbancaire.fr !
Ces gens n'ont aucun réseau bancaire. Tout est du vent pour mieux appâter le poisson et justifier des honoraires indues.
Sans tenir compte de vos besoins, il vous ouvriront systématiquement un compte bancaire sur le site LeuPay*, avec qui ils n'ont aucun partenariat, et qui est accessible directement à tous gratuitement.

Si votre entreprise est en redressement judiciaire et que vous voulez quitter votre banque historique, adressez-vous à :
Ces deux établissements sont spécialisés dans la banque pour les entreprises en procédure collective. Elles sont sérieuses et efficaces.

Sinon, vous pouvez essayer d'ouvrir un compte directement chez leopay.eu, si vous avez besoin d'un simple compte bancaire en ligne avec une carte et la possibilité de faire des virements SEPA. LJDN a testé le bon fonctionnement du compte.

* LeuPay s'appelle dorénavant LeoPay et ne fait plus partie de SATABANK. La plateforme LeoPay est promue par iCard Services AD, agissant en tant qu'agent enregistré d'iCard AD, une institution de monnaie électronique de l'UE, agréée par BNB, numéro 4703-5081, fournissant des services transfrontaliers dans tous les pays de l'EEE en vertu des règles de passeport de l'UE, Principe Membre de MasterCard, VISA, JCB, AMEX, UnionPay, Bancontact, Borica et d'autres régimes. SWIFT: INTFBGSF, siège: Business Park Varna, bâtiment B1, Varna 9009, Bulgarie.